RMN – Chateau d’Ecouen

Dans le cadre de la manifestation «Les Portes du temps» au Château d’Ecouen, Musée National de la Renaissance, Entre les cases a conçu et animé en avril 2012 deux ateliers à l’attention de groupes d’enfants et adolescents :

 

Atelier 1 – « Capturez et libérez les animaux » :

  • Pendant la visite du château, les enfants repèrent les figures animales dans les œuvres (sur une tapisserie, une céramique, la garde d’une épée…). Les animaux rencontrés font l’objet d’une double appropriation : par le commentaire du guide, et par la main, les participants étant invités à les reproduire au dessin à la suite du dessinateur et avec son aide. A l’issue de la visite, chaque participant a ainsi « capturé » par le dessin un ou plusieurs animaux représentés dans les collections.
  • Dans une salle d’atelier, on applique au mur de la salle d’atelier une grande feuille de papier (1x 3m) et on projette dessus, par vidéoprojection, une photographie d’une vue du château que les participants reproduisent avec des marqueurs noirs.
  • Chaque participant dessine, sur une feuille de format A4, un ou plusieurs des animaux qu’il a capturés pendant la visite en l’adaptant si besoin :
    • Une nouvelle posture de sorte qu’il s’intègre dans le décor reproduit comme s’il y vivait réellement.
    • Un style graphique contemporain tout en conservant certaines caractéristiques

    Chaque dessin, après découpage est collé sur la fresque : les animaux de la Renaissance sont libérés dans les jardins du château !

ecouen IMG03887-20120423-1553 ecouen SC03331ecouen IMG03882-20120423-1552 ecouen DSC03297ecouen IMG03877-20120423-1551 ecouen DSC03332ecouen DSC03303ecouen DSC03337ecouen DSC03328ecouen DSC03357     ecouen DSC03339ecouen DSC03327


 

Atelier 2 – Les aventures de David et Bethsabée

De nombreuses œuvres présentées dans le Musée de la Renaissance ont, ou avaient, entre autres fonctions, celle de raconter une histoire. Il s’agit souvent de raconter en images des histoires déjà connues des lecteurs, ou ayant déjà une version écrite : des épisodes bibliques, des légendes, des fables (les métamorphoses d’Ovide…), des faits historiques (batailles), etc.

Les supports sont très divers (bas-reliefs, céramiques et émaux , tapisseries et broderies, couvercles de coffres…), mais dans tous les cas, on retrouve des personnages principaux (parfois représentés à plusieurs reprises), de l’action, des sentiments, des conflits… Parler de bande dessinée est bien entendu un anachronisme, mais les histoires en images de la Renaissance ont des points communs avec celles de la bande dessinée.

Un des enjeux de l’atelier est de comprendre les codes narratifs utilisés à la Renaissance (Le code narratif, c’est ce qui est commun à l’auteur et au lecteur) et de mesurer la différence avec ceux que nous utilisons en bande dessinée.

Lors de la visite du Musée, différentes oeuvres narratives sont étudiées, et en particulier les 12 tapisseries représentant l’histoire de David et Bethsabée.

En salle d’atelier, chacun des participants choisit un des épisodes de cette histoire et le réécrit en bande dessinée.

ecouen MG03892-20120425-1526 ecouen IMG03904-20120425-1555 ecouen DSC03418 ecouen DSC03405 ecouen DSC03396 ecouen DSC03394 ecouen DSC03392 20130602_183809

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *